Rechercher

#2 Les portraits de coworkers : Julien, conseiller en transformation digitale

Mis à jour : août 25

Ils sont nombreux à prendre place dans les locaux de Come'N'Work chaque matin. De professions différentes, ils se côtoient pourtant tous les jours, au sein d'un même bureau ou autour de la machine à café.


Pour mettre à l'honneur chacun de nos travailleurs, notre équipe lance la série "portrait de coworkers". Chaque mois, découvrez avec nous l'univers d'un de nos coworker, freelance ou télétravailleur, et la raison de son arrivée dans nos bureaux.

Pour cette deuxième édition, nous avons eu le plaisir de rencontrer Julien, conseiller en transformation digitale, arrivé a Come'N'Work il y a 2 mois. Ayant déjà testé le coworking sur Paris, il nous a raconté son expérience.

Peux-tu nous raconter ton parcours, et nous présenter ton métier ?

De base, je suis ingénieur papetier, donc rien à voir avec le digital. J'ai été formé pour faire plein de types de papiers différents, pour bosser dans les usines. Je me suis rendu compte que je ne voulais pas forcément être dans un monde très industriel, donc j'ai fait un double diplôme avec Sciences-po. Là- bas, j'ai été formé pour faire le lien entre les industriels et les pouvoirs publics, c'était un master un peu particulier. Après ça, j'ai travaillé 4 ans dans une organisation professionnelle, la Fédération Française du Cartonnage et Articles de Papeterie, qui regroupait des fabricants d'emballage en carton en France.

J'ai monté ma boîte il y a 3 ans, je fais du conseil dans le digital, avec deux activités principales : améliorer les stratégies commerciales (utiliser internet pour attirer de nouveaux clients et les fidéliser), et former les gens aux outils numériques (pour garder la connaissance de gens qui partent à la retraite par exemple)! Je suis en SAS unipersonnelle, c'est une structure particulière, je travaille avec un réseau d'indépendants qui sont, eux, auto-entrepreneurs.

Pourquoi as-tu créé ton entreprise ?

Monter ma boîte c'était un peu un rêve de gosse, je ne savais pas vraiment dans quel domaine au début, mais j'ai trouvé une opportunité ! J'ai créé mon entreprise pour deux raisons :

En 2016/2017, j'étais en relation avec de nombreuses d'entreprises au sein de la fédération, et je me suis rendu compte qu'elles parlaient beaucoup de digitalisation, mais

qu'elles ne savaient pas vraiment comment faire. Il manquait un maillon entre la "connaissance métier" et ce que le digital pouvait apporter, notamment sur l'accompagnement sur les réseaux sociaux ou la création de formation technique e-learning sur le sujet. Je me suis dit que je pouvais lancer ma boîte pour faire le trait d'union entre les deux.

Et l'autre raison, qui a été vite abandonnée, était de créer une application pour que les adhérents participent à distance à la vie de l'association. J'étais dans une fédération nationale, et tous les adhérents étaient en région, ils ne pouvaient pas forcément se déplacer et ils avaient besoin d'être sur place. L'application avaient pour but de mettre en place des groupes de travail à distance. L'idée de base était de commencer mon activité de conseil pour financer le développement de cette application. Et finalement je suis resté totalement sur l'activité de conseil, car ça m'a énormément plu.

Pourquoi as-tu choisi de travailler dans un espace de coworking ?


Avant Come'N'Work, je suis resté un an dans un espace de coworking Parisien. Les premiers mois ici, j'ai bossé dans un endroit qui était plus un bar qu'un espace de coworking. Je ne voulais pas toujours bosser que de chez moi, car je me retrouve vite à tourner en rond avec mes problèmes. Travailler chez soi a un côté cool, il n'y a pas de stress, mais a aussi un côté un peu lourd, ton espace te sert à la fois à vivre et à travailler.

Quels sont les avantages de travailler dans un tel espace ?

Alors déjà, sortir de chez soi, croiser du monde , et avoir son bureau. Quand tu rentres chez toi tu es chez toi! Puis, discuter de ton quotidien d'indépendant avec d'autres indépendants qui sont dans le même bateau. Dans mon milieu et ma famille il y a très peu de gens qui ont monté leur structure, donc être dans un espace de coworking me permet de rencontrer des gens qui sont un peu comme moi. Ce sont potentiellement des gens avec qui tu peux travailler, avoir des idées de collaboration. Sur certains sujets j'ai pu recevoir des conseils, c'est bénéfique !

Pourquoi avoir choisi Come'N'Work ?


J'étais sur le web, j'ai tapé "coworking Montpellier", et voila! J'étais chez La Ruche avant, à Paris, qui ne me correspondait pas trop. Donc j'ai cherché un espace où je pouvais discuter avec plein de gens mais où je pouvais aussi garder ma tranquillité ! Une sorte de mix entre liberté et mise en commun. Come'N'Work n'était pas très loin de chez moi, la déco avait l'air cool! J'ai testé une demi-journée en février et j'ai bien aimé, j'ai embrayé sans me poser de questions après le confinement !

Peux-tu nous raconter un "moment-bonheur" et un "moment galère" de l'entreprenariat ?


Un moment positif ... Mon premier client, suite à une opportunité! Je suis parti de chez mon ancien employeur, c'était quelqu'un avec qui je bossais et il m'a pris tout de suite en tant que prestataire. Ensuite, au bout de six mois je voulais me développer et c'est là où j'ai crée ma première offre originale sur Zehsolution.fr, c'était un accompagnement réseaux sociaux sur linkedin. Je ne savais pas du tout si ça allait fonctionner. Le vrai moment bonheur, c'est le premier client qui te fait confiance alors que tu n'as aucune référence. Tu montes ta boîte, tu as une idée, t'es un peu tout seul dans ton délire, et là il y a quelqu'un qui valide ton modèle, te fais confiance et est content ! tu as vraiment le sentiment d'avoir réalisé et achevé un truc !


Le moment galère c'est quand mon client principal a divisé ma mission par deux, même pas un mois avant la fin du contrat, sans que j'ai le temps de me retourner ! Et là tu te dis : "mais je fais comment pour assurer le développement de mon entreprise ?" Tout de suite t'es obligé de réagir, tu te décourages, tu te dis qu'une mission peut être annulée du jour au lendemain et que rien est acquis ! Tu as parfois le sentiment d'avoir une certaine sécurité, que tout roule et puis en fait pas du tout. Quand on est indépendant il faut accepter de gagner en liberté mais de perdre en sécurité!

Aurais-tu un conseil à donner à un futur entrepreneur ?

C'est peut-être un peu bateau, mais finalement l'idée ne vaut pas grand chose, c'est surtout l'exécution qui compte. Je trouve qu'il y a beaucoup de cas où tu as l'impression d'avoir une idée en or et qu'on va te la piquer... Le but c'est de vite la confronter, et de la tester rapidement, de l'améliorer et de trouver quelqu'un qui va acheter ton concept. L'entrepreneuriat est un travail laborieux, c'est vraiment du taff. Il ne faut pas s'attendre à une idée de génie ou à un résultat facile, c'est le chemin qui est intéressant. Alors il faut tester, retravailler, tester, se planter vite, retester, etc. J'aime bien cette phrase : si tu as une idée que personne n'a , c'est que c'est souvent une idée de merde ! Sinon typiquement quelqu'un l'aurait déjà eu avant toi!

Pour finir, si tu devais définir la communauté des coworkers en 3 mots?

bienveillante, travailleuse, sympa !

Pour retrouver ses services c'est ici : https://zehsolution.fr/


Cet article vous a plu ? Retrouvez le portrait de Frédéric, développeur web.

28 vues

Rejoignez nous :

  • location salle de réunion cowork
  • coworking montpellier come'n'work
  • Linkedin coworking
  • coworker montpellier come'N'Work

contact@comenwork.com // 0624574166

Come'N'Work 31 rue de l'aiguillerie, Montpellier  © 2020 Tous droits réservés