Rechercher

#3 Les portraits de coworkers : Olivier, ingénieur hydraulique.

Ils sont nombreux à prendre place dans les locaux de Come'N'Work chaque matin. De professions différentes, ils se côtoient pourtant tous les jours, au sein d'un même bureau ou autour de la machine à café.


Pour mettre à l'honneur chacun de nos travailleurs, notre équipe lance la série "portrait de coworkers". Chaque mois, découvrez avec nous l'univers d'un de nos coworker, freelance ou télétravailleur, et la raison de son arrivée dans nos bureaux.

Pour cette troisième édition, nous avons eu le plaisir de rencontrer Olivier, ingénieur hydraulique, arrivé a Come'N'Work il y a 5 mois. Adepte du télétravail à la maison, il nous raconte son passage aux bureaux partagés !

Peux-tu nous raconter ton parcours, et nous présenter ton métier ?


Je suis ingénieur hydraulique chez Altereo, bureau d'étude en eau et environnement. Mon métier consiste à faire des diagnostics de réseau d'eau, d'assainissement, d'eau potable, d'eau pluviale, etc. C'est donc programmer les travaux qui permettent à tout le monde d'avoir de l'eau.

Pourquoi as-tu décidé de faire du télétravail ?


Je suis en télétravail car il n'y a pas d'agence de ma société à Montpellier, et j'ai choisi cette ville pour me rapprocher de ma famille. Je suis en télétravail depuis juin 2016. J'ai travaillé pendant trois ans à la maison, et l'année dernière j'ai rejoint la communauté Come'N'Work!

Pourquoi as-tu choisi de travailler dans un espace de coworking ?


Une naissance! Comme la plupart de mes compagnons j'ai l'impression ! Je faisais du télétravail dans une chambre reconverti en bureau. L'arrivée d'une petite fille m'a poussé vers d'autre lieu, pour lui laisser la petite chambre.


Quels sont les avantages de travailler dans un tel espace ?


Par rapport à mon métier, il n'y a pas vraiment d'avantages à travailler dans un espace de coworking. Je le dis souvent : je suis un profil atypique ici, j'ai le métier le plus classique. Globalement, si on regarde tous les autres métiers des coworkers, tu vas dire "ah ouais le mec c'est un ingénieur c'est un métier banal". Tous les autres font des trucs genre auto-entrepreneur, dans la communication, etc! Et en fait, professionnellement, je match avec aucune de leurs professions. C'est-à-dire que leur profession et ma profession sont complètement indépendantes. Professionnellement, avec eux, je n'ai pas beaucoup d'intérêt à échanger ou mutualiser. En plus je suis salarié, donc ce qu'il pourrait proposer, ce ne serait même pas avec moi qu'il signerait mais avec mes patrons!

Par contre, ça m'apporte de la sociabilité et ça c'est cool ! C'est le côté social que j'ai retrouvé ici : le foot, les copains, les bières

Pourquoi avoir choisi Come'N'Work ?


Premièrement, le budget. J'avais des restrictions de ma boîte qui me demandait de pas être au-delà de 300€ hors-taxes. Come'N'Work faisait partie des coworking qui le permettait. Au début, j'envisageais quand même d'avoir des bureaux fermés, pas être en open-space, mais en fait à ces prix là je n'ai pas trouvé. J'ai visité plusieurs coworking l'été dernier : Patoch' (alias Patrick) m'a tapé dans l'oeil, sa bonne humeur et sa joie de vivre !

Et bien sûr l'emplacement aussi, très agréable, en plein centre-ville. Je n'habite pas loin et je suis souvent dans le centre pour boire une bière, acheter des trucs, etc.

Peux-tu nous raconter un "moment-bonheur" et un "moment galère" du télétravail ?


Je suis arrivé en juin. Quand j'ai commencé le télétravail ici, il faisait plutôt beau, j'ai une terrasse orientée ouest, donc le matin elle est assez fraîche! Je pense que les premières semaines où j'ai commencé à bosser je me suis dit "tiens je vais me prendre un café", et être pied nu, torse nu, en short avec les doigts de pied en éventail en train de prendre mon café, avec la fraîcheur du matin à regarder les oiseaux, je me suis dit "ça c'est quand même cool!" . Parce que j'aurais pu être au bureau, j'aurais été avec mon pantalon et mes chaussettes ! Et puis ce qui est agréable aussi, c'est le temps de trajet le matin pour arriver dans la pièce d'à côté !


J'ai pas eu vraiment de moment-galère, j'ai eu des moments où pouvoir discuter avec des mecs autour de moi m'aurait permis d'avancer sur un projet, même si les mecs sont pas dans ma compétence! Juste pour dire "je comprends pas", le mec je lui explique ce que je fais et ça peut me débloquer, parce qu'il va me faire penser à des trucs auxquels j'aurais pas pensé! Donc parfois je me retrouve à tourner en rond dans mon bureau, tout seul, sans parler à personne.

Aurais-tu un conseil à donner à un futur télé-travailleur ?

Se fixer des horaires. En présentiel, je faisais des 8h-18h en gros, avec des pointes parfois plus tôt, parfois plus tard en fonction des projets, et j'ai essayé de tenir ce truc, avec un pause d'une heure, une heure et demi pour manger! Je me suis dit "tu ne fais pas rien pendant le télétravail sinon tu vas te perdre". Donc à 18h/19h, je coupais : je fermais le PC, j'éteignais tout! Je ne laissais pas tourner en disant "tiens je vais aller checker les mails à 23h", il ne faut surtout pas faire ça, enfin surtout si tu veux avoir une vie sociale.

Pour finir, si tu devais définir la communauté des coworkers en 3 mots?

Grosse ambiance, hétérogène, et bien sur l'amour !



Cet article vous a plus ? Vous pouvez retrouvez nos autres portraits de Coworkers sur le blog :

- Frederic, développeur web ou Julien, conseiller en transformation digitale.

15 vues

Rejoignez nous :

  • location salle de réunion cowork
  • coworking montpellier come'n'work
  • Linkedin coworking
  • coworker montpellier come'N'Work

contact@comenwork.com // 0624574166

Come'N'Work 31 rue de l'aiguillerie, Montpellier  © 2020 Tous droits réservés