TOP 4 des astuces pour réussir à se déconnecter en vacances
Rechercher

TOP 4 des astuces pour réussir à se déconnecter en vacances

Mis à jour : juil. 16



La période estivale de cette année 2020 débute tout doucement, le mercure monte et vous commencez à rêver de vacances et de destinations inexplorées! Les vacances d'été sont le saint-graal de tous travailleurs, des dates chéries attendues de septembre à juin! L'inconvénient d'être Freelance ou entrepreneur c'est que vous êtes le/la seul(e) à gérer votre entreprise. Vous avez donc la lourde tâche de tout gérer, et vous n'arrivez pas à envisager un "temps mort", une pause durant laquelle vous pourriez totalement lâcher prise.

Alors si vous êtes du genre à emporter votre ordinateur partout avec vous, et que vous avez toujours un pied au travail pendant les vacances, cet article vient vous apporter quelques conseils pour apprendre à relâcher la pression sans altérer votre business.


#1 préparer son départ

Pas de surprise, pour partir sereinement, il faut s'organiser. Facile à dire, mais concrètement quels sont les étapes à ne surtout pas oublier ?

  • C'est vrai que pour ce qui est de planifier les vacances on n'est pas du genre à procrastiner! alors on commencera à réfléchir aux dates de départ bien en avance, en anticipant les périodes de baisse d'activités et de rushs. Il vous faudra définir quand "partir au bon moment", cela vous empêchera de mettre vos clients dans l'embarras si la période demande une activité accrue. De votre côté, vous vous sentirez moins oppressé par les mails et les coups de fil (on reviendra sur ce point plus bas), et vous pourrez profiter pleinement de votre cocktail en bord de mer (le rêve!)


  • On l'aura compris, prévenir vos clients de votre absence est la clé des vacances sereines. On vous conseille alors de communiquer votre départ par mail quelques temps à l'avance. Selon jean-Claude Delgenes, fondateur du groupe Technologia, l’une des solutions est d’envoyer un mail, dans les trois semaines qui précèdent votre absence, pour signifier à vos contacts, internes comme externes, votre période de vacances.”. Pour assurer vos arrières et être sûr(e) que quelqu'un tient les rennes de votre entreprise pendant votre absence, vous pouvez prévoir un(e) back-up, c'est-à-dire une personne de confiance qui pourra gérer les tâches urgentes.


  • Abordons maintenant une question plus délicate, celle du budget. Cesser votre activité quelques temps vous fera forcément perdre du bénéfice. Mais il n'est pas impensable de partir sans pour autant flamber toutes ses économies. Pour gérer votre portefeuille, estimez à l'avance le creux potentiel dans votre chiffre d'affaire durant la période de repos. Pensez à payer toutes vos factures à l'avance où à les automatiser afin de ne pas avoir à le faire lorsque vous serez loin du bureau!


  • Le départ approche, les dates sont posées, les clients sont prévenus et le budget est fixé. Il ne vous reste qu'à finaliser les derniers détails (mais pas des moindres) pour pouvoir totalement vous déconnecter du travail. Avant de partir, assurez-vous d'avoir finaliser toutes vos tâches importantes. On pensera à s'appuyer sur l'irremplaçable "to-do list" pour mettre ses idées au clair. Et dans la foulée, on organise aussi son retour, avec une reprise en douceur et des tâches simples! Enfin, prévoyez un message d'absence efficace sur votre répondeur! Faites au plus simple, enregistrez un message clair, (ne laissez surtout pas supposer que vous pourriez intervenir ou être joignable). Comme chez Come'n'Work on est une équipe sympa, on vous en propose un exemple clé-en-main : "Bonjour. Je suis indisponible du 1er au 15 Août. Vous pourrez me contacter à partir du 16 Août, 8h. En cas d'urgence vous pouvez contacter mon partenaire xxx au numéro suivant : xx.xx.xx.xx.xx. Je vous remercie d'avance pour votre patience"



#2 couper son téléphone professionnel et ses notifications

Il est tellement facile de répondre quelques minutes à l'appel d'un client lorsque l'on est en vacances. Rien de grave, en soit, mais en quelques secondes vous avez remis les pieds au travail. Et puisque vous avez dépassé la limite une fois, pourquoi pas une deuxième, une troisième ou une dixième fois ? Vous vous retrouvez donc à répondre par-ci par-là à vos clients, et à checker vos mails chaque matin. C'est officiel, vous n'avez pas réussi à vous couper totalement du travail.

Alors si votre objectif est de profiter d'une période 100% repos, on coupe son téléphone professionnel et on éteint ses notifications ! Un séjour "digital detox", où l'on s'interdit de regarder qui a liké notre dernier tweet où notre dernière publication Facebook. On donne du repos à son téléphone et à son esprit par la même occasion ! Promis, s'il y a une urgence on saura où vous trouver.


Pour certains il est trop délicat financièrement de se déconnecter complètement, et cela peut même être une source de stress supplémentaire. Et on le comprend, vous mettez en pause votre activité et donc votre source de revenu. L'objectif est de ne pas culpabiliser et de ne surtout pas se mettre la pression ! Vous pouvez alors miser sur des vacances "compromis", un mix 50/50 entre travail et détente. Mais attention, pour des vacances réussies il faut impérativement se poser des limites, le but n'est pas non plus de travailler sept heures par jour. On se crée des créneaux horaires sur lesquels on s'autorise de replonger un peu dans le travail, on check ses mails à des horaires précises (par exemple une fois le matin, une fois le soir) et l'on ne répond qu'aux urgences!



#3 laisser le travail au bureau

Si vous êtes inquiet avant le départ, et que vous souhaitez emmener votre ordinateur portable avec vous, rappelez-vous que vous ne partez que quelques temps (une semaine ou deux), et que les clients seront toujours là à votre retour! Lorsque vous avez la tête dans le guidon, souvenez-vous (même s'il est difficile de l'entendre) que vous n'êtes pas indispensable (vos clients pourront se débrouiller sans vous pendant cette courte période), et que partir quelques jours n'est pas la fin du monde ! Au contraire, cela vous fera le plus grand bien, ne dit-on pas "partir pour mieux revenir" ?


Comme mentionné plus haut, si vous n'avez vraiment pas d'autres choix que de prendre des vacances partielles, votre ordinateur ou votre portable professionnel ne doivent être utilisé qu'en cas d'urgence, et vos dossiers doivent restés bien au chaud au bureau ! Un seul mot d'ordre : se détendre, vous deviendrez un entrepreneur ressourcé et heureux !


#4 ne pas culpabiliser !

Selon l'étude Américaine « Project : Time Off » réalisée par la Society for Human Resource Management, 77 % des responsables RH (ressources humaines) et des managers, constatent que leurs employés qui prennent le plus de vacances sont aussi les plus productifs.

Alors on arrête de culpabiliser et on ne lésine pas sur l'envie de partir quelques temps, il paraît même que la période idéale pour décrocher est de trois semaines !


Et vous, quelle est votre destination de l'été ?

Et si vous cherchez encore un endroit où poser vos valises les prochains mois, sachez que Montpellier (et ses environs) est l'une des destinations préférées des français, et on comprend pourquoi : Top 5 des raisons de vivre à Montpellier !



0 vue

Rejoignez nous :

  • location salle de réunion cowork
  • coworking montpellier come'n'work
  • Linkedin coworking
  • coworker montpellier come'N'Work

contact@comenwork.com // 0624574166

Come'N'Work 31 rue de l'aiguillerie, Montpellier  © 2020 Tous droits réservés